ACCES ESPACE MEMBRE

Ronde du Jura

RONDE DU JURA 2019

 

Direction les montagnes du Jura pour ce premier rendez-vous de la saison.

Première manche de la Coupe de France des rallyes FFSCA 2019, la ronde du Jura proposait un parcours enneigé de 107 km pour 77 km chronométrés autour du village de Champagnole.

Pour 2019 la FFSCA a opté pour de grands changements, l’interdiction des véhicules des catégories WRC et nouveaux format Coupe de France.

 

Pour cette cuvé 2019, nombre de pilotes ont changé de montures, suite aux changements de règlementation, le double champion de France Moreno délaisse sa Citroën C3 WRC pour son ancienne Porche 997 GT3 GT+.

 

En catégorie R5, changement de monture pour Fanthou et Point qui passe sur la nouvelle Citroën C3 R5 et Barre, présent avec une Skoda Fabia R5 (ex : Point).

Habituellement rare sur nos routes , les véhicules du Groupe A8 sont ici bien représentés avec les Lancia Delta HF de Marse, Lagrange et Bolognesi, la Mitsubishi Lancer Evo 9 de Lizot, la Ford Escort Cosworth de Caron et la Toyota Celica GT Four de Collo .

Transfuge du F2000 avec sa Peugeot 205 Maxi , Ponton se présente en 2019 avec une toute nouvelle Peugeot 306 Maxi A7K, il retrouve dans sa classe la voiture sœur de Duclos , la Citroën Xsara Kit car de bossard (ex : Loeb) ainsi que les deux Renault Clio Kit car de Crespe et Chastang .

Bataille de Ford Fiesta en catégories S2000 avec Bardin , Courreges et Espenel .

Les petites S1600 de la catégories A6K sont bien présente avec la Renault Clio S1600 de Poirault , la Citroen C2 S1600 de Renoult et la Peugeot 106 Maxi de Rubis.

 

Catégorie Reine des amateurs, le Groupe F2000 amène de l’originalité sur le plateau 2019, en F2/14, Bernez est présent avec une superbe Peugeot 205 Maxi ,  Decroos avec une Peugeot 306 S16 Maxi , Labeaume avec une Bmw 318 Compact et Ploncard avec une originale Volvo C30.

Michel (Citroën saxo Vts) en F2/13 et Bordonado (Renault Clio RS) en R3 se retrouvent esseulé dans leur groupe.

A noter la Présence atypique d’une Lotus Exige 240 GT + aux mains de Gouverne

 Etape 1 :

ES1

Hécatombe en ce Samedi matin, la fraicheur matinale a eu raison de nombreuses voitures restées sur la touche.

A la surprise générale Lizot avec sa Mitsubishi Lancer Groupe A prend le commandement en 7.41.478 devançant les deux Citroen C3 R5 de Fanthou et Point à 1.10 s et 6.85 secondes.

Suite du classement Tire groupé des A8 avec Marsé , Carron et Badano , à la septième place , on retrouve la première deux roue motrice de Chastang avec sa Renault Clio Kit car .

Le groupe S2000 est emmené par Bardin qui a profité d’une erreur de Courreges pour prendre le large .

Moreno (Porsche) prend le meilleur sur la Lotus Exige de Gouverne, ce dernier est devancé de 8 secondes.

Chaude bagarre en F2000 entre Ploncard , bernez et Michel qui concluront cette première spéciale dans cette ordre

ES2

 

Fanthou plus à l’aise avec la C3 R5 scratch et reprend le commandement, il relègue son plus proche poursuivant Marsé (Lancia Delta) à 4.800 secondes, Lizot pointe à seulement 4/100 seconde de ce dernier et conserve sa deuxième place au général.

Profitant du parcours  tout en descente de cette spéciale, moins pénalisante pour les deux roue motrices, Chastang et Gouverne réalise les 4 éme et 6 éme temps. Superbe prestation de Michel qui amène sa F2/13 dans top 10.

Bernez en délicatesse avec sa monture perd du terrain sur Ploncard en F2/14.

A noter les sorties de Moreno qui part en tonneaux avec sa Porsche et perd une minutes et de Ponton avec sa superbe Peugeot 306 Maxi qui tombe en contrebas et tape un arbre.

 

ES3

 

La passe de deux pour fanthou qui devance Lizot pour 2 secondes. Crespe (Renault Clio A7K) ferme le top 10 juste devant Ponton qui est repartie en super rallye. En délicatesse avec sa Bmw 318 Compact, Labeaume sort de la route et perd beaucoup de temps .Courrègues se fait surprendre sur un freinage et tombe en contrebas de la route, sans la présence de spectateurs, il en restera là.

Un temps en bagarre en GT+, Gouverne sort violement de la route avec sa Lotus exige entrainant un arrêt de course de 1h30.

ES4

 

Fanthou la passe de trois, Lizot deuxième, suivie de Chastang qui emmène sa Clio kit car sur le podium, Bardin enfin satisfait des réglages de sa Ford Fiesta S2000 pointe à la quatrième place.

Les A8 de Caron et  Lagrange devance la Citroen C3 R5 de Point, pas vraiment à l’aise. Beau temps pour Duclos (Peugeot 306 Maxi) qui augmente son rythme et rentre dans les dix.

Troisième et quatrième temps de Groupe F2000 pour Labeaume et Decross qui remonte au classement, des ennuis mécanique pour Bernez qui lui font perdre du temps.

 

ES5

 

Fanthou , Lizot, Carron , Badano et Marsé , c’est le top 5 à l’arrivé de cette spéciale , super temps de Ponton qui réalise le deuxième temps de classe et échoue de peu au portes du top 10 . A noter la belle douzième place de Poirault qui se bat au sens noble avec sa Renault Clio S1600. Point se fait surprendre et perd plus d’une minute.

 

ES6

 

C’est dans l’ES6 que va arriver le coup de théâtre du rallye, alors largement en tête sur sa Citroen C3 R5, Fanthou perd le contrôle de son véhicule dans une partie rapide et finit sa course en contrebas dans les arbres perdant de nombreuses minutes,  Lizot qui n’en demandait pas tant se retrouve propulsé en tête du rallye. Marsé avec son antique Lancia Delta intégrale réalise son premier temps scratch. Premier temps dans les dix pour Poirault avec sa Super 1600. 16 ème temps pour Felix qui pointe à seulement 4 secondes de Labeaume avec sa Peugeot 106 F2/13.

Sortie de Point avec sa Citroen C3 R5, un rallye à oublier pour le multiple vainqueur 2018.

 

ES7

 

Sur une voiture tordue, Fanthou réalise de nouveau le meilleur temps, Lizot conforte sa première place et ne laisse que 1.855 à son adversaire.

Moreno emmène sa Porsche 997 à la sixième place, juste devant Bardin avec sa S2000.

Meilleur temps de Bernez en F2000 juste devant Ploncard pour 2/10.

 

ES8

 

Lizot alors en tête se fait surprendre à 600 Mètres de l’arrivée et perd 40 secondes, Chastang dégoupille et claque le meilleur temps avec Renault Clio maxi devançant Badano de 1.672, les deux roues motrices ont été à la fête puisque le top 5 est complétés par les GT+ de Gouverne et Moreno.

Superbe sixième temps de Poirault, qui devance la 205 Maxi de Bernez meilleur temps de classe.

 

Résumé du rallye

 

Première victoire pour Lizot avec sa Mitsubishi Lancer Evo 9 Groupe A qui devance la Renault Clio Kit Car de Chastang , Bardin remporte le groupe S2000 et s’octroie la troisième marche du podium .

 

Groupe A8 : Victoire de 1.Lizot (Lancer Evo 9) devant 2.Badano( Subaru Impreza) , 3.Lagrange (Lancia Delta), 4. Marsé (Lancia Delta) , 5.Carron (Ford Escort Cosworth), 6.Bolognessi (Lancia Delta).

Groupe A7K : Victoire de 1.Chastang (Renault Clio Kit Car) devant 2.Duclos (Peugeot 306 Maxi), 3.Crespe (Renault Clio Kit Car), 4.Ponton (Peugeot 306 Maxi), 5.Bossard (Citroën Xsara Kit car)

Groupe A6K : Victoire de 1.Poirault ( Renault Clio S1600) devant 2.Rubis ( Peugeot 106 Maxi) et 3.Renoult (Citroen c2 S1600)

Groupe GT+ : Victoire de 1.Moreno (Porsche 911 Cup) devant 2.Gouverne (Lotus Exige 240)

Groupe R5 : Victoire de 1.Fanthou (Citroen C3 R5) devant 2.Point (Citroen C3 R5)

Groupe F2000/14 : Victoire de 1.Ploncar (Volvo C30) , devant 2.Bernez(Peugeot 205 Maxi) , 3.Labeaume(Bmw 318 Compact) et 4.Decross (Peugeot 306 S16)

Groupe F2000/13 : Victoire de 1.Michel (Citroen Saxo Vts) devant 2.Felix (Peugeot 106 S16)

 

A l’heure où vous lirez ces lignes, les concurrents seront déjà arrivés dans le sud de la France, plus précisément dans le Var pour disputer le rallye Plan de la tour, à n’en pas douté la bataille va faire rage. Merci de nous avoir lu

L’équipe d’organisation

 

 

Photos et texte, Adrien 



le 09/04/2019

 

Rallye FFSCA - copyright © 2014 - 2019 - Réalisation Codeco