ACCES ESPACE MEMBRE

4ème Rallye du Neige et Glace

Les WRC en tête d'affiche


Le départ du 4ème Rallye du Neige et Glace est donné le jeudi 16 février en début de soirée, avec un épais brouillard qui sera présent tout au long du rallye. Au programme, 8 ES a parcourir avec 4 passage chronométré dans Col St Roch, et 4 passages dans Lucéram. 66 équipages ont pris le départ de ce premier rallye, qui a la particularité de se dérouler sur de la neige.

Régulier tout au long du rallye, Kévin Giraldo s'impose sur ce rallye avec sa Ford Fiesta WRC en signant 6 temps scratch, il n'a laissé que des miettes à ses adversaires. Second, Thomas Fanthou a fait un rallye régulier en DS3 WRC, avec un meilleur temps dans l'ES 2. Le podium sratch est complété par une 3ème WRC, celle de Nicolas Crespe. 6 ème au général et 4 ème de WRC, Frédéric Soares et sa Corolla vieillissante réalise une performance honorable et pourrait devenir redoutable sur les prochains rallyes. 5 ème du groupe, Wilson Lagrange échoue au porte du top 10. Alexandre Tucoulat, Dominique Garcia et Gilles Chatelain terminent le rallyes dans les profondeurs du classement suite à des sorties de route.


 







Dans le groupe R5, les pénalités ont bouleversé le classement. La surprise se nomme Allan Maillot. Outsider au départ, il a fait preuve d'une belle régularité tout au long du rallye, et s'impose avec la Hyundai R5, et termine 4ème au général. Il s'impose pour moins d'une seconde sur Ludovic Ferruit, qui au passage réalise le temps scratch le temps scratch dans l'ES 4 au volant de sa Hyundai R5. Troisième R5 et 8ème au général, Antho Collo au volant de sa DS3 a assuré le spectacle malgré des grosses frayeurs. Stéphane Bossard et Yannick Bardin terminent respectivement 4ème et 5ème du groupe. Au final, les 5 premiers du groupe sont regroupés en 30 secondes, la bataille promet d'être intense tout au long de la saison. Anthony Esposito et Fabien Michaud terminent 17ème et 29ème au général.





 






En S2000, nous avons assisté à une superbe bagarre, avec les 3 premiers qui se tiennent en 10 secondes. Les pénalités ont complètement changer le classement. Au final, Béranger Mangin s'impose avec sa Fabia, sans réaliser aucun meilleur temps de groupe ! Il termine 2ème au général.










Second, Jojo Pallone échoue à une seconde de la victoire, en réalisant un meilleur temps de classe. Il peut être fière de lui car il n'a pas terminé dans un fossé. Troisième, Alexandre Maurin est le grand perdant de ce groupe, il a pourtant réalisé 7 meilleur temps sur 8. 4ème et 5ème de groupe, Cédric Dijoux et Renaud Bolognesi terminent dans les profondeurs du classement.


Dans le groupe A8, Dimitri Charron s'impose sans aucune contestation possible, en réalisant 7 meilleurs temps de groupe. Il termine 7ème sratch avec sa Mitsubishi, un superbe résultat. Le podium est complété par Quentin Rampon et John Meurin, et ils terminent respectivement 12ème et 18ème au classement général. Frédéric Techer termine 4ème du groupe mais très loin au général.











En GT+, les pilotes ont souffert avec les propulsions sous la neige. Jordan Moreno s'impose avec sa Porsche 997 GT3 et termine 19ème au classement général. Il s'impose pour moins d'une seconde face à Jérôme Chevasson et sa BMW 135i, qui a fait 5 meilleurs temps de groupe. Arnaud Point termine 3ème et complète le podium. Julien Ribo termine 4ème du groupe, il aurait pu jouer la gagne sans une sortie de route dans l'ES4. Vincent Tucoulat termine 5ème.