ACCES ESPACE MEMBRE

PROCHAINE COURSE
24/10/2017
   rallye 9
=> Liste des engagés

[3ème Rallye Lyon-Charbonnières] LA LUTTE ACHARNEE

Météo : Le rallye se déroula sous un soleil de plomb .

- Le départ du 3ème Rallye Lyon-Charbonnières est donné le Mardi en début de soirée, avec 3 étapes comprenant 8 spéciales chronométrées en tout, le programme de cette première étape est de 13 km pour établir la hiérarchie. Alexandre Tucoulat confirme ses ambitions dès le début de la course, il remporte les 3 spéciales de cette 1 ère étape. Au commande avec 5 secondes d'avance, derrière lui on retrouve Jerome Chevasson au volant de la Skoda Fabia S2000 en pleine attaque et signe le deuxième temps scratch dans les ES 1 et 3. Vincent Tucoulat a commis une erreur dans son choix de pneumatique avec des gommes trop tendre qui le mettent en difficulté avec sa Porsche. Il limite bien la casse puisqu'il parvient a contenir les assauts de Romain Richardeau qui est justement 4ème à seulement 6 secondes de Vincent Tucoulat et 5 secondes de Loton. Pierre-Julien loton est second du groupe S2000/R5 et une bataille fait rage avec Chevasson et Maillot. Le deuxième de la catégorie S2000/R5 au championnat devra affiner les réglages de sa 208 pour être a 100%.

- Pour la seconde étape, 8 km de chronos, attaque obligatoire pour l'ensemble des concurrents. Jérome Chevasson a trouvé son rythme, il se donne a 200% et signe son premier temps de groupe dans l'ES 4 à 57 millièmes de Alexendre Tucoulat, malheureusement Chevasson va perdre 1 minute dans l'ES 6 victime d'une crevaison tout les espoirs d'une place sur le podium s'envolent, tandis que Alexandre Tucoulat réalise le scratch dans l'ES 5 et domine largement ce rallye. Vincent Tucoulat grappille quelques secondes à Romain Richardeau, toujours légèrement en difficulté, il réalise malgré tout le 3ème temps scratch dans l'ES 5. Sur cette seconde étape Loton s'empare désormais de la tête du S2000/R5 ne possédant qu'une seconde d'avance sur Maillot. Allan Maillot quant à lui, prend plus d’assurance. Il affine ses réglages, et ne lâche rien.

- Lors de la dernière étape, tout le monde n'étant pas forcément très à l'aise sur ces routes étroites et glissantes, surtout dans les portions en sous-bois ,les écarts continuent de se creuser. Le pilote de la Citroen Xsara WRC conserve la tête du rallye. Vincent Tucoulat conserve sa place sur la  seconde marche du podium, il ne commettra aucune faute lors de cette ultime étape, Thomas Fanthou réalise quant à lui le troisième temps scratch dans l'ES 7 à 1 seconde de Richardeau. Romain ne commettra aucune erreur, ce qui lui permet de rallier l'arrivée et de monter sur la dernière marche du podium. Nos trois hommes de tête à l'issue du Rallye Lyon-Charbonnières sont : Alexandre Tucoulat , Vincent Tucoulat et Romain Richardeau. Derrière Pierre-julien Loton creuse un peu plus l'écart sur son concurrent direct Maillot, Loton termine donc 4ème du classement général et remporte son groupe. Maillot le précède à 6 secondes et se classe 5ème au général.


Récompenses :

-Alexandre Tucoulat a survolé ce rallye en remportant toutes les spéciales dans le groupe WRC,

-Landry Ivens a également dominé ce rallye en R3 en effectuent tout les temps scratch de son groupe.

-Arnaud Point ayant remporté toutes les spéciales dans son groupe, il se distinguera tout au long du rallye par « son sens de la glisse » il obtient donc la récompense du spectacle décernée par les spectateurs.



QUE C'EST-IL PASSE DANS CHAQUE GROUPE ?

GROUPE WRC :

-Alexandre Tucoulat a pris les rênes du rallye dès la première spéciale et ne les lâchera pas jusqu'à la fin. Une attaque permanente avec une précision sans faille, nous pourrions qualifier cette aptitude comme étant limite sur-humaine. Wilson Lagrange n'était pas dans sa course, il fini 13ème au scratch , 2ème du groupe à 1:51:284 de Alexandre Tucoulat. Suis ensuite Thomas Fanthou qui a fait une grosse sortie de route, suite a de gros problème de frein, il termine malheureusement 29ème au scratch à 5:18:093 de Tucoulat.





GROUPE S2000/R5 :

     -Pierre-Julien Loton conforte sa première place du groupe ayant profité de la malchance de Jérome Chevasson qui a été victime d'une crevaison, celui-ci a laissé le champs libre à ses deux rivaux les plus menaçant pour le championnat. Suivi d' Erick Ethève à la troisième places du podium, qui progresse un peu plus à chaque rallye. Jérôme Chevasson malgré cette incident, attaque un maximum pour essayer de remonter au général: Christophe Rousselot a eu des soucis moteur et n'a donc pas pu jouer le classement son groupe. Quentin Jacobs et Gilles Chatelain deux grandes figures du rallye en Belgique et en Suisse ont fait un mauvais choix de gommes et ont eut pas mal de difficultés tout au long de l'épreuve.





GROUPE GT+:

     -Vincent Tucoulat a dominé son groupe malgré un début de première étape difficile, suivi de près par Romain Richardeau qui a été une bonne partie du rallye en difficulté sur ces routes étroites. Un peu plus loin nous retrouvons Julien Ribo en découverte de sa nouvelle monture, qui a effectué une touchette lors de la deuxième étape et a endommagé partiellement sa Porsche. Excepter cette petite erreur, Il roulera proprement ce qui lui permettra de rallier l'arrivé.




GROUPE A6K/A7K:

     -Damien Ploncard gagne sont groupe après une vrai guerre avec le second, Anthony Collo. Il remporte les 3 points de la power-stage , il se bat également a couteau tiré avec Olivier Badano et sa fameuse 106 maxi. Philippe Capon a eu des soucis de transmission avec sa saxo, par chance il peut finir le rallye. Ses temps sont correct mais celui-ci est là pour découvrir l'ambiance compétition. Anthony Tolino , Frédéric Techer et Alexis Burel ont commis des erreurs et ont subit des sorties de route sans de gravité. Mais ne peuvent pas lutter pour la gagne les premières places du groupe étant hors de portées.





GROUPE N4/R4/A8:

     -Edouard Jabrin réalise seulement son 2ème rallyes au volant de sa Lancia Delta. Il obtient avec sa belle, sa seconde victoire de groupe et prouve sa maîtrise des quatre roues motrices. Jordy Dupont s'est donné a 100% mais a du mal à suivre le rythme que lui impose Jabrin. Les réglages de sa Lancia n'étant pas adaptées pour se type de terrain, il ne pourra pas lutter. Logan joyeux a assurer tout le long du rallye, il est resté propre et efficace tout au long du rallye, ce qui lui a permis de monter sur la dernière marche du podium de son groupe. Fabien Michaud a subit une forte sortie de route, sa Ford était dans un sale état mais l'équipage va bien, il pourra malgré tout repartir. Quentin Rampon a été victime du même scénario.




GROUPE R3:

     -Landry Ivens a dominé largement le groupe R3 avec presque 2 minutes d'avance sur le second. Ivens est resté propre tout au long du rallye sans glisse inutile qui pouvais lui faire perdre du temps. Dimitri Charron fini deuxième du groupe mais n'a pas pu suivre le rythme imposé par Ivens, Dimitri roule régulier et fait le spectacle pour le plan grand plaisir des spectateurs. Pour son premier rallye en R3, Philippe Béneschi emmène sa Honda sur la dernière marche du podium. Phillipe a donné son maximum, mais la belle en a encore sous le capot, nouvelle voiture nouveau défi. Quand a Nicolas Duclos il termine dernier du groupe à la suite d'une sortie de route qui lui a retiré tout espoir de bien figurer au classement.





GROUPE F2000:

      - Dans le groupe F2000 il y a eu une des plus grosses bagarre du rallye entre le trio de tête du groupe. Frédéric Soares sort vainqueur de ce groupe, il aura fallu attendre la dernière spéciale pour connaître le vainqueur. Loîck Gautherot fini second pour son tout premier rallye. Au vue de ses résultats, nous assistons sûrement au début d'une carrière prometteuse. Manuel ponton, notre vétéran du groupe avec sa Civic, a eu quelques difficultés à suivre les deux espoir en 106. il rentre malgré tout 3ème a l'issue de cette belle bataille. Maxime Duclaux a eu une saxo capricieuse qui a fait des siennes tout au long du rallye. Pour le dernier pilote du groupe, Paul Martin avec sa saxo il a subit une sortie de route violente lors de la première spéciale , il a dû être évacué d'urgence sur l’hôpital de Lyon pour contrôle médicale. Après examen plus de peur que de mal, l'équipage n'a que quelques contusions.





GROUPE R2:

    -Mick Decroos première victoire tant espéré depuis ses débuts en R2. Il a perdu son plus gros concurrent Dimitri Charron, remplacé par Stéphane Brossard qui s'est fait pressant tout au long du rallye. Même si celui-ci termine une des spéciale sur trois roues, il terminera second des R2. Noël Delobles, nouveau dans le monde du rallye FFSCA , terminera son premier rallye sur le podium à la troisième place.



 

GROUPE VHC:

       -Arnaud point a tout simplement régalé le public en faisant un show de drift, n'ayant aucun rival lors de ce rallye. Il a pu rouler décomplexé et profiter des magnifiques routes du Beaujolais.




      -L'équipe des admins vous remercie de votre présence et vous donne rendez-vous en Octobre pour le rallye du Haut Pays Niçois ! D'ici là, bonne route.


Écurie Montagne Noire , le 30/, le 01/10/2016

 

Rallye FFSCA - copyright © 2014 - 2017 - Réalisation Codeco