ACCES ESPACE MEMBRE

PROCHAINE COURSE
24/10/2017
   rallye 9
=> Liste des engagés

[HAUT PAYS NICOIS] GIRALDO, PRESQUE SANS FAUTE

Le rallye du Haut Pays Niçois signe la fin de l’intersaison. Pour cette reprise, pas de moins de 44 équipages étaient présents sur ce rallye ! Des plus anciens aux nouveaux, les pilotes étaient prêts pour en découdre une fois de plus avant la finale. Au programme, des routes rapides, sinueuses dans les rocheuses semblables aux routes rencontrées à l’Antibes parcouru en début de saison.

Météo : Météo France avait annoncé une temps mitigé en début d’après-midi. En effet la majorité des pilotes a rencontré de la pluie dans la première spéciale voire encore au début de la seconde. La route restera humide jusqu'à la fin de la première étape pour les premiers partants. Après le premier regroupement, on trouvera une route sèche jusqu'à la fin du rallye.

Prix FFSCA Rallye : Le prix FFSCA Rallye est décerné à Anthony Collo qui réalise une superbe 9ème place au général, 1er groupe A , 1er 2 roues motrices. A savoir que c’est son premier rallye ! C’est donc un concurrent sérieux. Affaire à suivre et félicitations à lui.

Power Stage : les classements Power Stage par groupe :
WRC : 1er M.Meignen, 2ème K.Giraldo, 3ème J.Noirat
S2000/R5 : 1er PJ.Loton, 2ème L.Ferruit, 3ème H.Grenier
GT/GT+ : 1er D.Lespes
A : 1er J.Chevasson, 2ème A.Collo, 3ème F.Baillon
R3 : 1er V.Huguet, 2ème O.Badano, 3ème K.Lajus
F2000 : 1er F.Cousin, 2ème D.Guislain, 3ème S.Bossard  
R2 : 1er G.Garcia, 2ème N.Evanno, 3ème Y.Bardin
VHC : 1er L.Joyeux

LA COURSE DANS LES GROUPES

WRC : Giraldo, Meignen, Noirat, des noms que l’on retrouve souvent en haut du tableau et dans les scratchs. Dès les premières ES, les chronos sont là ! Giraldo assure et ramène 6 scratchs sur 8, une superbe performance, suivi de très près par Noirat et Meignen. Revox sera victime de soucis mécaniques à l’ES3 après avoir signé deux chronos dans le rythme. A l’étape 2, Meignen est victime d’un mauvais choix de pneus et voit ses espoirs de victoire s’envoler. Un autre concurrent était présent, l’alsacien Julien Ribo se classe 3ème en WRC profitant des erreurs des autres. Revox se classera 4ème et Rougier toujours présent finira 5ème.

Kévin Giraldo à l’attaque dans l’ES 3

S2000/R5 : Grosse bataille dès la première ES. Malgré la pluie, Loton a su imposer sa 207 devant Ferruit, ce dernier reprenant la 3 suivi de Garcia, Grenier et Ponton. Plus loin avec quelques difficultés, Maurin ainsi que le nouveau venu Dupont généralement aperçu en catégorie R2 fermeront le groupe. Dès l’étape 2, Loton repart fort et re-scratch dans sa catégorie, les 4 poursuivants directs Ferruit, Garcia, Ponton et Grenier étant dans une poignée de secondes. Dans l’étape 3, Loton se fait piéger par les pneus et perd gros. Ferruit prend la relève suivi de Garcia. Grenier et Ponton rentrent avec leurs autos respectives au parc, tandis que Dupont continue l’apprentissage avec sa nouvelle traction intégrale. Maurin sera lui victime d’une sortie de route.

Pierre-Julien Loton, ES 4

GT/GT+ : Closset, Michaud et Fremont absents, Lespes devra se contenter de se battre contre lui-même. A noter qu’il fera deux apparitions dans le top 10 avec une voiture difficile à emmener sur ces routes étroites. Après 3 étapes, il rentrera
 12ème au scratch, une place honorable avec sa Nissan !

David Lespes, ES 7

A : Une première ES sous pluie qui donnera un avantage logique aux 4 roues motrices en plaçant Lagrange et son Escort à la seconde position du groupe. Collo frappe fort d’entrée de jeu puisqu’il ferra 6 scratchs devant Chevasson et Baillon. Chevasson ramassera pour sa part 2 scratchs mais fera également les frais d’un tête-à-queue sur une récente flaque d’huile.  Avec une auto difficile à contrôler sur le mouillé, Chevasson repartira sur la troisième marche du groupe et une 22ème place au général. Baillon plus discret mais rapide et régulier, réalise une superbe opération puisqu’il terminera 2 de groupe ! Legrand, rapide sur les derniers évènements, aura rencontré des soucis avec son auto sur un terrain qu’il a eu du mal à appréhender. Valat, Rousselot et Finck seront dans le rythme tout au long du rallye et présents sur la ligne d’arrivé ce qui est le principal. Lagrange a mené à bien son Escort après avoir perdu le rythme dans les dernières boucles. Il placera son auto à la 5ème place du groupe. Herion et Letienne ont été dans le rythme, deux nouveaux qu’on espère revoir au prochain rallye.

Grosse attaque d’Anthony Collo, ES 3

R3 : Une belle bagarre était prévue dans ce groupe et rien n’a été mis à l’écart ! Les pilotes sont restés très proches tout au long du rallye pour voir des écarts minimes à la fin des 8 ES. Dès la première spéciales, Lajus et Badano sont déjà proches, à moins de 2 secondes de différence. Juste derrière, Huguet et Studle à  2 et 3 secondes du deuxième. Techer va rencontrer des problèmes avec son moteur. Après l’étape 1, c’est très serré entre Lajus et Badano puisqu’ils rentreront au parc avec moins de deux secondes d’écart. Huguet et Studle légèrement en retrait mais qui restent néanmoins non loin du duo de tête. Techer se voit contraint à l’abandon avec des soucis trop importants pour continuer. Etape 2 similaire à la première, jusqu'à ce que Badano se fasse une belle frayeur dans l’ES 5, il y laissera un parechoc et de précieuses secondes. Huguet ne lâche rien et reprend 4 secondes à Badano. Tout se jouera dans la dernière puisque Lajus rentre vainqueur du R3 et Huguet arrive à prendre la deuxième place lors de l’ES8 ! Belle opération pour sa part puisqu’il s’adjugera une deuxième place et la victoire de la power stage. Badano réalise un podium et prend de l’expérience. Quant à Studle, il restera dans un rythme moins élevé.

Valentin Huguet, ES 8

F2000 : On retrouve les habitués du F2000 ! Une première ES entre la pluie et le sec, Jabrin part en tête avec deux secondes sur Bossard puis Fanthou à 5 secondes. Guislain part sur un mauvais choix de pneumatique et perd plus d’une quinzaine de secondes sur le premier. Cousin sort de la route laissant avec lui les espoirs de se battre dans le podium. Rampon et Charron rencontreront des difficultés avec leurs voitures et la météo capricieuse. Après la première étape, l’écart entre les deux pilotes de tête est à peine de 5 secondes, Guislain perd du terrain et pointe à 18 secondes. Lors de l’ES2 Charron sera victime d’une sortie qui laissera également ses espoirs s’échapper. Cousin revient fort car il signe un scratch de groupe dès l’ES4, Bossard reprend 1 seconde à Jabrin et réduit l’écart à 2 secondes après 6 ES ! Fanthou perd le rythme et prend du retard alors que Guislain et Cousin reviennent dans les chronos de tête. Jabrin reprend le Scratch pour 1 seconde devant Bossard qui ne lâche rien alors que Cousin re-signe un scratch dans l’ES8 pour s’attribuer ainsi les points de première place au  Power Stage. Guislain a su rester dans le rythme et se classera 3ème de groupe et 20ème général avec une belle 2ème place à la Power Stage. Fanthou , Rampon et Charron ont eux du mal a se remettre dans le rythme.

Edouard Jabrin, ES 6

R2 : Garcia, Bardin et Evanno. Voici les pilotes qui se sont partagés les scratchs lors du rallye qui a laissé place à une belle bagarre ! Petite catégorie avec des autos équivalentes, elle fait le bonheur des spectateurs et concurrents avec de superbes bagarres depuis 2 ans. Bardin sera le plus rapide sous la pluie, Garcia fera le scratch dans la 2 puis la 3 de nouveau Bardin qui rentre en tête après 3 ES avec 3.5 seconde d’avance. Evanno pointera dans la même seconde que Garcia. Jansen sera pénalisé par la météo et perdra près de 20 secondes sur le leader tandis que Cayron sera à deux secondes de lui. Lors de l’ES4, Garcia refait le scratch et reprend 2 secondes à Bardin alors que Evanno reste collé à lui pour 5 dixièmes ! Dans la 6, Evanno réalise un super temps et récupère au passage la place de nouveau leader du R2 devant Garcia qui sera à 1.6 seconde après 5 ES. Bardin reste proche, tandis que Jansen et Cayron prennent du retard sur un trio qui est rentré dans un rythme très rapide. Juste avant de rentrer au parc, Evanno perd tout espoir de victoire en étant victime d’une sortie de route.  Dans la dernière étape, Garcia enchaine les deux derniers scratchs et la victoire du groupe devant Bardin qui termine pas loin. Evanno finira sur la troisième marche du podium avec un léger goût amer, suivi de Jansen et Cayron.

Gérard Garcia, ES 2

VHC : Idem qu’en GT/GT+, Joyeux est contraint de se battre contre lui-même. Il terminera sur la 32ème place au général. Bravo a lui !

FILM DE LA COURSE

Etape 1

ES 1 : La pluie a fait son appariation et la majorité des pilotes en ont été victimes, Giraldo signera un premier scratch sur Meignen en profitant d’une accalmie météo. Revox suivi de Noirat et Ribo dans la même seconde. En S2000/R5, Loton prend l’avantage sur Ferruit pour 1 seconde, derrières Garcia, Ponton et Dupont pointent dans la même seconde. Grenier et Maurin se situent en retrait. En GT+, Lespes terminera 26ème de l’ES. En groupe A, Collo prend les devants, Lagrangre profite de la traction intégrale pour venir se placer à 8 secondes. A 2 secondes derrière, 5 pilotes du groupe se battent pour un écart minime. Le F2000 sera pour Jabrin avec 2 secondes d’avance sur Bossard, Guislain victime de ses pneus à 15 secondes. Charron et Rampon à plus de 30 secondes. Cousin est lui victime d’une sortie de route. Le R3 pour Lajus à 4 dixièmes de Badano, suivi de Huguet, Studle et Techer. Le R2 pour Bardin avec 2 secondes d’avance sur Evanno. Le VHC pour Joyeux.

ES 2 : Nouveau scratch de Giraldo sur Meignen suivi de Rougier, Ribo Revox et Noirat. Garcia scratch en S2000/R5 et revient à 1 seconde de Loton, Ferruit 3. Collo devant Baillon pour 3 secondes en groupe A  et Jabrin prend 3 secondes en F2000. En R3, Lajus devant Badano pour 7 dixièmes et Huguet pour 5 dixièmes ! Le R2 sera pour Garcia qui revient à quelques dixièmes sur Bardin suivi d’Evanno. En GT+ et VHC, Lespes signe un 6ème temps scratch tandis que Joyeux continue dans le rythme. Sortie de route pour Maurin et Charron et abandon mécanique pour Techer.

ES 3 : Giraldo puis Noirat à 2 secondes suivi de Ribo et Meignen. En S2000/R5, Ferruit scratch devant Loton qui conserve la deuxième place. Collo remet 10 secondes à Baillon. Bossard en reprend 2 à Jabrin. Trois dixièmes entre Lajus et Badano suivi de Huguet et Studle à 3 secondes. Bardin scratch et prend l’avantage sur Garcia et Evanno à 3 secondes. En GT+, Lespes refait une apparition dans le top 10 pour se classer 9ème.


Etape 2

ES 4 : Giraldo continue sur sa série, suivi de Noirat et Revox à 2 secondes, Loton réalise un super temps et prend l’avantage sur Ferruit. Garcia, Ponton et Grenier dans la même seconde. En groupe A, Chevasson scratch devant Collo suivi de Baillon. Cousin prend le meilleur temps en F2000 après sa sortie. Le R3 pour Huguet, Badano en difficulté avec le terrain. Garcia reprend 2 secondes à Bardin. Evanno suit pour 5 dixièmes ! Sortie de route pour Dupont et Rampon.

ES 5 : Ferruit reprend 2 secondes à Loton et se rapproche. En Gr A Collo reprend le scratch devant Chevasson. En F2000 Jabrin prend l’avantage sur Bossard pour 5 centièmes, Cousin à 2 secondes. En R2 Evanno prend les commandes devant Garcia.

ES 6 : En WRC les premiers pilotes se battent à coup de dixièmes ! Loton repasse devant Ferruit, Collo domine en GrA, Chevasson perd de précieuses secondes suite à un tête-à-queue sur une flaque d’huile. Bossard reprend 5 dixièmes sur Jabrin suivi de Guislain, Cousin et Fanthou. Sortie de route pour Revox et Rougier en WRC. Charron en F2000  est le nouveau leader, Evanno également en R2.


Etape 3 


ES 7 : Meignen signe un premier scratch en WRC suivi de Noirat. En S2000 Loton victime de ses pneus, perd près de 20 secondes sur Ferruit qui récupère la place de leader. Ponton à 1 seconde de Ferruit. Badano s’offre le scratch de groupe en R3 devant Lajus et Huguet. Evanno out, Garcia prend de l’avance sur Bardin et se rapproche de la victoire.

ES 8 : Meignen devant Noirat mais cela ne suffira pas pour vaincre Giraldo qui s’offre le rallye et le groupe. Loton gagne la Power Stage devant Ferruit, Grenier et Garcia. Le groupe sera pour Ferruit. Chevasson prendra les points de la Power Stage et Collo, lui, gagne le groupe. Cousin prend les points de la Power Stage devant Guislain et Bossard, Jabrin s’offre le groupe pour 3 secondes. Huguet gagne 3 secondes et la deuxième place de groupe derrière Lajus. En R2, Garcia prend lui la Power Stage et le groupe devant Bardin et Evanno, Jansen et Cayron 4ème et 5ème. En GT+, Lespes 12ème au scratch et l’Historique pour Joyeux.


VOS IMPRESSIONS A CHAUD


"On arrive à l'étape deux, il faut réagir maintenant, la piste est sèche, je donne tout dans l'es4 et sors un 2.29.0, relayant la concurrence à 4 secondes. Ludo m'en remet de nouveau dans l'es5. J’ai du mal à être vite dans celle-ci que je trouve très piégeuse. Dernière ES de l'étape deux, je ressors un 2.29, reprenant 2 secondes à Ludo : ce qui sera ma maigre avance pour l'étape 3. Vraiment dégouté, la bagarre avec Ludo était encore énorme... (on remet ça au prochain)" Pierre-Julien Loton

"Pour mon 1er rallye, ça s'est plutôt bien passé vu que je fini : 1er du GrA, 1er des 2 roues motrices, 9ème au général ! Voilà un rallye qui s'est très bien déroulé" Anthony Collo

"Rallye vite écourté pour moi. Je laisse la 106 au 5ème virage de l'ES1 dans un poteau de téléphone. Sinon le reste du rallye j'assure l'ES1 où je ne suis pas trop à mon aise mais j'attaque dans l'ES2. Je gagne la power satisfaction." Florent Cousin

"Belle bagarre en R3 c'était plutôt serré, je suis très satisfait pour cette reprise" Olivier Badano

"Ce fut un rallye difficile à cause des rythmes très différents des spéciales. Et enfin, j'ai toujours l'impression d'avoir une Escort très poussive, notamment à bas régime." Wilson Lagrange

"Malheureusement, notre assurance sur les premières ES auront fait le jeu de Kevin Lajus, que nous avions totalement oublié. Quand nous étions sur la réserve en début de rallye, il était déjà très vite, trop vite pour nous. Un grand bravo pour sa victoire en R3 et merci à Olivier Badano pour la belle bagarre et la résistance offerte !" Valentin Huguet

L'équipe Riviera Motors vous remercie de votre présence et vous donne rendez-vous début octobre aux Vins du Gard ! D'ici là, bonne route !


Edouard Jabrin, le 10/09/2015

 

Rallye FFSCA - copyright © 2014 - 2017 - Réalisation Codeco